Conservation et vieillissement du vin, les bonnes méthodes

{lang: 'fr'}

Conservation et vieillissement du vin, les bonnes méthodes

Ah la fameuse question ! J’ai du vin et j’aimerais qu’il soit au sommet de sa forme au moment de son ouverture mais comment puis-je m’assurer qu’il ne se dégrade pas ? Comment assurer une bonne conservation et un bon vieillissement ? Voici les réponses à vos questions …

 

Pour la conservation des vins, gardez en mémoire quatre facteurs : La température, la lumière, l’humidité et les vibrations.

On commence par le thermomètre ! Pour des vins dédiés au vieillissement la température idéale se situe autour de 12°C. Maintenant si la température de votre cave avoisine 15°C ça ne signera pas l’arrêt de mort de vos flacons pour autant ! L’élément le plus important c’est la variation, il faut minimiser le plus possible l’écart de température. D’ailleurs un vin se conservera mieux dans une cave qui reste en permanence à 16°C que dans celle qui passe de 12°C à 25°C tous les 3 mois ! Assurez vous donc d’une bonne isolation afin que l’atmosphère ne change que de quelques degrés au cours de l’année. Une faible variation de température permettra au vin d’évoluer lentement, à l’instar d’un muscle. Une trop forte montée ou descente du thermomètre tout au long de l’année et c’est le claquage assuré ! A contrario un frigo qui maintiendrait toujours le vin à une température constante empêcherait d’exprimer son potentiel au fil des ans.

Le vin c’est comme les vampires, ça n’aime pas  la lumière ! D’ailleurs les blancs l’aiment encore encore moins que les rouges. Vous pouvez acheter un château d’Yquem, je peux vous assurer que quelle que soit sa qualité d’origine vous risquez de vous retrouver avec un vin vieilli prématurément s’il est sous des lumières vives genre néons. Rien de tel que des ampoules basse consommation qui projettent une lumière tamisée !

Concernant l’humidité, le taux idéal se situe entre 70% et 85%. En dessous de ce seuil, le bouchon a de fortes chances de se dessécher et donc rétrécir, ce qui va exposer le vin à un apport trop massif d’oxygène, provoquant du coup une oxydation prématurée. Par contre au delà de 90% de la moisissure peut contaminer le bouchon, ce qui peut donner un goût de moisi au vin. A ce propos une petite astuce pour éviter de perdre vos étiquettes qui se décollent à cause de l’humidité : enroulez la bouteille avec du papier cellophane jusqu’aux épaules ou encore recollez-les avec du blanc d’œuf. Attention par contre à ne pas enrober le bouchon de liège, il permet de filtrer une infime partie d’oxygène à l’intérieur de la bouteille ce qui va oxyder très légèrement le vin au fil des années. C’est ce que l’on appelle l’évolution du vin, cet apport lent et régulier d’oxygène va permettre aux bons crus de développer des arômes plus complexes comme le tabac ou de truffe par exemple.

Votre cave est trop sèche ? Laissez au centre de la pièce une bassine d’eau, l’évaporation fera le reste. Elle trop humide ? Ventilez votre pièce avec un gros ventilateur en prévoyant une sortie d’air. Il existe aussi des peintures aquaphobes qui permettent d’éviter que votre sol ou vos murs ne suintent trop d’eau. Et pour contrôler le taux ? Utilisez un hygromètre, ça se trouve aisément pour une dizaine d’euros en entrée de gamme.

Enfin concernant les vibrations le vin préfère un lieu serein, il n’aime pas qu’on le brusque, donc toute secousse est à proscrire ! Celles-ci vont également faire vieillir le vin prématurément. Il faut donc absolument éviter de stocker son vin près d’endroits à risques comme les grandes routes, voies ferrées, machines à laver, etc.

 

Pour conserver un vin penser à une personne qui dors : température fixe, ni trop ni trop peu d’humidité et enfin pas de lumière ni de vibrations !

 

Articles similaires:

  • http://www.adiosparis.fr Arnaud

    Salut Julien, j’ai découvert ton blog car on se suit mutuellement sur Pearltrees.

    Très joli ton blog ! Et j’en suis le tout premier commentateur ;) ça te permettra de découvrir mon blog (le lancement était prévu pour début 2012 mais finalement tout est allé très vite).

    Super article, je sens que je vais apprendre pleins de choses ici !

    Bientôt un article sur « Par où commencer ? » ?

    • http://aladecouverteduvin.com Julien

      Merci beaucoup, nous sommes content qu’il te plaise !

      Je vais jeter également un oeil au tiens et te faire un retour.

      En effet nous réfléchissons à un article du type « par où commencer ? » mais il ne viendra pas tout de suite.

      Bonne lecture,

      Julien

  • http://www.wineandonly.com Laurent Soragna

    Intéressant! Continuez! Plus l’on sera de fous sur la toile à apprécier le vin (et partager infos, savoir, plaisir,…), mieux on se portera!
    Concernant la conservation, c’est un article fort intéressant. Par exemple, pour moi qui vit à Cape Town, un vraie cave (avec régulation thermique et d’humidité) ou une cave à vin « électrique » est absolument obligatoire pour lutter contre les variations de température (de 5 deg en hiver à 40 deg en été…)

    Pour ma part, j’habite au Cap depuis 2005, et ai lancé un site web dédié à la découverte des vignobles du (pas si) nouveau monde qu’est l’Afrique du Sud… A voir ici (en anglais d’abord), puis en français dès décembre… http://www.wineandonly.com Bonne journée!